Dany Soullier, l’étoile de Souvigny

« Coucou, vous êtes filmés ! »

C’est le ton espiègle de l’accueil matérialisé par une pancarte entourée de bibelots exposés devant l’entrée. Les objets sont partout dès le seuil franchi : élégants lustres en cristal flirtant avec opalines et luminaires des années 70, assiettes en Gien, innombrables vases et cache-pots, verres d’époque, porcelaines, sculptures, meubles et tableaux…

Bienvenue dans l’univers foisonnant de Dany Soullier, reine de la brocante à Souvigny-en-Sologne.

Une forte personnalité que cette octogénaire au regard de braise. « Ça c’est les chiens de Sarkozy ! S’exclame-t-elle en désignant une photo.

Ah oui, parce que tout le monde venait me voir au Dany Grill, mon restaurant d’Orléans ! C’est là que j’ai commencé à entasser des objets, parce que j’allais aux puces. Même Catherine Deneuve m’a acheté un magnifique tableau là-bas ! Mais c’était Cayenne cette vie nocturne. Alors j’ai vendu mon restaurant et j’ai monté cette brocante ici avec mon mari, résume l’ancienne danseuse du Lido. Aujourd’hui c’est un dépôt-vente et je reçois mille choses ! Tenez, regardez cette belle glace trumeau qui arrive d’un château… Elle va repartir dans un autre à Toulouse ! »